L'objectif de cet article n'est pas de relater toutes les maltraitances infligées aux animaux... je pourrais écrire un livre. Il en existe d'ailleurs déjà et je vous invite à lire "La révolution végétarienne" de Thomas Lepeltier.

Le but est simplement de vous faire ouvrir les yeux sur ce que vous acceptez pour pouvoir manger de la viande. Je ne vous montrerai pas d'images choquantes car je pense que vous n'avez pas besoin de ça. Et je sais qu'au fond de vous, vous savez déjà tout ce que je vais vous dire.

Les animaux ont une sensibilité

Pour commencer, j'aimerais que vous vous posiez la question suivante : que pensez-vous des animaux d'élevage? Un veau, un boeuf, une poule, un cochon, ...? Beaucoup choisissent d'y voir des animaux stupides, inutiles et juste bons à être mangés.

La vraie question est : pourquoi les voyez-vous différemment de votre chien ou de de votre chat? Les animaux d'élevage ressentent eux aussi les choses, ont besoin de contact, de vivre ensemble, de gambader, de manger de l'herbe fraîche, ...

Un petit exemple? Voyez ici la réaction d'un boeuf libéré après avoir été enchaîné toute sa vie :

Les conditions d'élevage et de "vie"

La consommation de viande ne cesse d'augmenter et pour répondre à cette demande, il faut produire en plus grande quantité et plus vite. Et surtout, en gagnant le plus d'argent possible.

Relisez cette phrase et réfléchissez-y quelques minutes... PLUS, PLUS, et toujours PLUS.

Quelles conséquences pour les animaux? Ils doivent grandir vite et être bien en chair, donc on les gave et on les pique dès leur naissance.

Il faut de plus beaucoup de place pour "stocker" toutes ces "bêtes". Place que nous n'avons pas. Il faut donc les entasser.

Ces conditions horribles affaiblissent les animaux, les rendent agressifs... on coupe les becs des poulets pour ne pas qu'ils se blessent en se battant! Chaque animal subit des mutilations (dégriffage, coupe des queues, écornage, castration, ...). Ces conditions sont tellement atroces que nombreux sont ceux qui meurent avant l'abattage!

L'abattoir

Parlons-en de l'abattage... et mettez-vous un instant dans la peau d'un animal d'élevage.

D'abord transporté sur des kilomètres et parfois même de très longues distances. Chargement et déchargement forcés dans ces camions, aucun ne veut y monter ou même en descendre. Alors on les frappe, on les traîne, on les blesse et on les stresse. Une fois de plus, c'est trop à supporter pour certains qui meurent avant l'arrivée.

Et pour ceux qui ont la chance de survivre, c'est pour passer à l'étape suivante : l'abattage à la chaîne. Ces pauvres bêtes appeurées dans les couloirs attendant patiemment leur tour. Pour finalement se faire abattre consciente ou non... cela dépendra de si l'assommage a bien fonctionné et/ou si l'employé sous-payé et pressé a bien fait son travail.

Enfin la fin des souffrances et d'une "vie" qu'ils n'avaient pas demandée.

Les autres dérives

Le lait, les oeufs, ... bien sûr vous ne mangez pas directement de la chaire animale.

Mais si vous achetez ces produits en grandes surfaces, vous contribuez au fonctionnement de ce même système. Les animaux sont maltraités, sur-exploités et finissent par mourir beaucoup trop tôt pour finalement eux aussi terminer dans votre assiette.

Une vidéo de plus qui doit vous faire ouvrir les yeux (si vous avez du coeur?) :


Alors, que feriez-vous si votre chien ou votre chat était traité de la sorte?

Avez-vous toujours envie de manger votre steak maintenant que vous savez toutes les souffrances qui ont été endurées pour qu'il arrive dans votre assiette?